Les Echos - 16-07-2013

Pour « donner de la visibilité aux entreprises », quelque 9 milliards d’euros d’aides consacrées à l’investissement, à l’innovation, à l’industrie, au soutien à l’international sont sanctuarisées : actions de la BPI, soutiens financiers de la Coface et d’Oséo, pôles de compétitivité, investissements d’avenir...

 

« En contrepartie, il faut faire des économies ailleurs ».

Les mesures précises seront annoncées à la rentrée dans le projet de budget 2014.  ... Matignon prévoit de rogner 300 millions sur les aides aux chambres de commerce et d’industrie ainsi qu'aux chambres de métiers et de l’artisanat, de  supprimer ou de modifier des dispositifs fiscaux et sociaux inefficaces (soutien aux biocarburants de première génération, niche fiscale outre-mer, ...) et sur les « les dispositifs coûteux » ne ciblant ni la compétitivité ni les secteurs d’avenir.