Les Echos - 11.09.2013

A la demande de la commission des Finances de l’Assemblée, la Cour des comptes s’est penchée sur le crédit d’impôt recherche (CIR) et livre, dans un rapport, un bilan sans complaisance. Entre 2007 et 2011, le nombre d’entreprises déclarant du CIR a doublé, pour atteindre 19.700, soit 0,5 % des entreprises. 
Mais l’institution juge que l’efficacité du CIR au regard de son objectif principal – l’augmentation des dépenses de R&D – reste difficile àmesurer. L’évolution de la dépense des entreprises en R&D n’est, à ce jour, « pas en proportion de l’avantage fiscal » qui leur est accordé, souligne- t-elle.